Capacités psychomotrices : le déclin débute à 25 ans

C’est à 24 ans que nos capacités psychomotrices atteignent leur sommet, avancent le scientifique Joe Thompson et ses collègues de l’Université Simon-Fraser, à Vancouver.

joe-thompson
Joe Thompson – Photo : Simon Fraser University

C’est à 24 ans que nos capacités psychomotrices atteignent leur sommet, avancent le scientifique Joe Thompson et ses collègues de l’Université Simon-Fraser, à Vancouver.

Ils ont analysé les performances de 3 305 volontaires, âgés de 16 à 44 ans, au jeu vidéo StarCraft II, qui exige concentration, habileté, stra­tégie et vitesse.

Passé 24 ans, les joueurs devenaient progressivement moins rapides lorsque venait le moment de prendre des décisions et d’appuyer sur les boutons de la manette pour mettre leur stratégie à exécution.

Mince consolation : les joueurs plus vieux recouraient souvent à des stratégies plus simples et utilisaient l’interface du jeu plus efficacement.

Laisser un commentaire

Dommage que la sagesse fait l’inverse…sinon nos ministres devraient tous avoir 24 ans.
Oups…a-t-on besoin de sagesse pour être ministre?