Cellules post mortem

Les cellules souches multipotentes qu’on trouve dans la moelle osseuse conservent leurs propriétés jusqu’à cinq jours après la mort d’une personne, ont découvert des scientifiques de l’Université de Miami.

Photo : Paul Gunning/SPL

Ces cellules ont la capacité de se transformer en tissus, tant osseux que cardiaques ; elles permettraient de régénérer un cœur malade, par exemple. « Une telle régénération requerrait toutefois un nombre élevé de cellules souches, révèle Gianluca D’Ippolito, chercheur à la Faculté de médecine. Comme il pourrait être difficile d’en obtenir suffisamment d’un donneur vivant, les dons post mortem seraient peut-être une solution. »

Des études plus poussées devront être menées pour confirmer l’innocuité des cellules prélevées sur les cadavres.

 

Laisser un commentaire