Chantons sous la pluie

Contrairement à la croyance populaire, les gens ne sont pas plus déprimés les jours pluvieux de novembre qu’au printemps.

Chantons sous la pluie
Photo : iStock

C’est la conclusion d’une étude menée aux Pays-Bas auprès de 14 478 volontaires âgés de 31 à 56 ans.

Pendant un an, à inter­valles réguliers, les participants ont répondu à un questionnaire qu’utilisent les psychiatres pour diagnostiquer les troubles de l’humeur, dont la dépression. Les chercheurs ont croisé ces données avec celles de l’Institut royal néerlandais de météorologie : température minimale et maximale le jour, ensoleillement, précipitations…

Les résultats ont montré que la météo n’avait pas d’effets importants sur l’humeur.