Chine: 7 fois le barrage des Trois-Gorges en vue !

La Chine augmentera sa capacité de production d’hydroélectricité de 140 gigawatts d’ici 2015, soit l’équivalent de sept fois ce qu’elle produit avec le gigantesque et controversé barrage des Trois-Gorges, le plus gros complexe hydroélectrique au monde, selon les chiffres avancés dans le dernier rapport du Worldwatch Institute sur l’hydroélectricité.

De 2009 à 2010, la production d’hydroélectricité a augmenté de plus de 5% à l’échelle de la planète, soit 16,1 % de la consommation mondiale d’électricité fin 2010, note l’organisme américain.

Environ 40 à 45 milliards de dollars ont été investis dans l’hydroélectricité en 2010.

La Chine est d’ores et déjà le plus grand producteur mondial de cette forme d’énergie, avec une capacité installée de 213 gigawatts  (à comparer à 38,5 GW au Québec).

En 2010 seulement, la Chine a accru cette capacité de 16 GW, et produit 721 TWh d’hydroélectricité, de quoi satisfaire 17 % de sa consommation électrique.

En Amérique du Nord, le projet hydroélectrique de plus grande envergure est celui du Bas-Churchill à Terre-Neuve et Labrador, d’une capacité anticipée de 3 GW, dont le financement par Ottawa a été critiqué par Québec l’an dernier.

Laisser un commentaire

La Chine draine, avec ses barrages, les industries qui ont besoin d’électricité pour fonctionner. Dans quelques années, la Chine offrira à Rio Tinto de l’électricité à bas coût et une main d’oeuvre à bon marché. Et les syndiqués d’Alma regretteront leur grève pour un plancher d’emploi. Car il ne faut pas se leurrer, le bauxite ne vient pas du Québec ni du Canada.
Quand on veut continuer à fonctionner et à prospérer, il faut laisser de côté certains principes syndicaux irréalistes. Et les générations futures les blâmeront pour ne pas avoir réussi à garder de fleuron de l’économie québécoise.

La première phase, Muskrat Falls est de 800 MWe au coût de 6.2 milliards (avant les hausses des coûts inévitables liées aux prix du carburant). La rentabilité du projet est incertaine à cause du lien sous-marin et des incertitudes concernant l’accès au marché américain. Je ne crois pas que le potentiel de 3GW verra le jour sans une entente d’échange est-ouest comme le fut jadis le lien férrovière de la confédération. A quand une corporation Ontario-Québec-Labrador pour développer ce potentiel?

Je trouve odieux et inacceptable d’un point de vue environnemental qu’Hydro-Québec ne participe pas à créer un lien est-ouest entre Terres-Neuves et l’ontario pour compétitionner les centrales à gaz naturel américaines qui alimentent le marché ontarien. Ah oui, j’oubliais, les opposants à toutes nouvelles infractuctures de transport et la sacro sainte société distincte! Pas question de créer de nouveaux liens avec la Canada quand on cherche à s’en défaire.

Pour ce qui est de développer le potentiel hydraulique du Québec, les écologistes, Québec solidaire et le parti québécois, lors d’une conférence de presse de Pauline avec une dizaine d’environmentalistes dont Daniel Breton (autour du 20 mars 2011), ont publiquement indiqué de vouloir mettre fin à ce type de développement et de changer le mandat d’Hydro-Québec pour qu’il se consacre désormais aux énergies vertes (L’Hydraulique n’est pas considéré comme renouvellable ou verte (l’eau est bleu!) par GreenPeace et Équiterre).

Alors peuple québecois regardons la Chine se développer tout en continuant nos débats idéologiques sur le futur de la nation québécoise tout en rouspétant contre le capitalisme et le développement débridé.

Bravo à la Chine qui cherche à améliorer les conditions de vie de son peuple.

Le barrage des 3 gorges est déjà probablement catastrophique, s’ils sont assez fous pour en faire un encore plus gros ils vont tous se tuer.

La chine c’est pas le Québec: ils construisent pas leurs barrage sur le bouclier canadien mais sur des terres instables, la pression que l’eau des 3 gorges mets sur ses rive est déjà à la limite du critique

http://www.guardian.co.uk/world/2011/may/20/three-gorges-dam-china-warning

Vous imaginez un barrage encore plus gros?

On riait des Russes avec Chernobyl, au moins on peut se rassurer que les Chinois vont pas irradier toute la planète eux aussi mais franchement ils manquent de jugement.

Puisque ils font la bêtise d’abandonner leur intéressante et utile répartition de micro-barrage, je leur conseille les passes/ascenseurs à poissons hélicoidaux, comme des escaliers, car l’eau centrifugée à l’extérieur s’est l’idéal pour que les poissons tournent comme des fous et se rechargent en énergie solaire électromagnétique !!

@soranar : vous dites « on peut se rassurer que les Chinois vont pas irradier toute la planète ». Ne vous rassurez pas si vite : les chinois construisent actuellement 26 réacteurs nucléaires ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_centrales_nucl%C3%A9aires_de_Chine ). En plus, la Chine continuera à utiliser principalement son charbon pour produire son énergie.
En comparaison avec le coût humain du charbon, la Chine peut se permettre une petite rupture de barrage de temps en temps. D’ailleurs elle détient déjà le record : http://fr.wikipedia.org/wiki/Barrage_de_Banqiao

Les plus populaires