Chirurgie express : mieux en région

Mieux vaut habiter en région que dans les grands centres lorsqu’on subit une fracture de la hanche…

Chirurgie express : mieux en région
Photo : iStock

Une étude menée par l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS) révèle que seulement 33 % des personnes âgées de Laval et 45 % de celles de Montréal bénéficient d’une opération de réparation de la hanche dans les deux jours suivant leur arrivée à l’hôpital.

Au Saguenay¬Lac-Saint-Jean, 86 % des patients se font opérer le jour même ou le lendemain. En Abitibi-Témiscamingue, le pourcentage passe à 92 % !

« Dans les centres hospitaliers universitaires, les opérations de la hanche sont en concurrence avec les autres opérations d’urgence, explique Claude Lemay, porte-parole de l’ICIS. Si un organe devient disponible pour une transplantation, la réparation de la hanche sera remise à plus tard, parce qu’il n’y a pas de danger de mort imminente. »

Le gestionnaire rappelle toutefois que, selon les études cliniques, plus un patient subit rapidement une intervention pour la réparation d’une fracture de la hanche, plus ses chances de rétablissement sans complications sont élevées.