Cœurs sensibles: un nouveau programme

La majorité des Québécois atteints de fibrillation auriculaire — un rythme cardiaque irrégulier qui accroît les risques de subir un accident vasculaire cérébral — ne sont pas adéquatement pris en charge, estime la Dre Thao Huynh, du Centre universitaire de santé McGill.

Cœurs sensibles: un nouveau programme
Photo: David Mack/Science Photo Library

Pour redresser la situation, elle a créé le programme FA-CILITER, en collaboratio­n avec des professionnels de la santé de 14 centres hospitaliers du Québec.

« Actuellement, les patients reçoivent un diagnostic d’un médeci­n de famille, d’un cardiologue, d’un hématologue ou d’un urgentologue, puis ils sont ballottés d’un servi­ce à un autre sans que les soins soient coordonnés », déplore la cardiologue.

Les 4 000 participants au projet-pilote de deux ans auront accès à une infirmièr­e, supervisée par un cardiologue, qui leur transmettra des renseignements sur leur état de santé et leurs traitements.

On estime que 70 000 Québécois souffre­nt de fibrillationauriculaire.

 

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie