Construisez LEED et économisez!

Une exonération de taxes municipales pour un an, ça vous tenterait ? C’est le coup de pouce que la municipalité de Sainte-Martine, en Montérégie, donne à ses résidants qui construisent une maison certifiée LEED. Une première au Canada.

Cette mesure fiscale a bien sûr un côté marketing, concède François Candau, maire de la petite ville. Car en ce moment, les maisons LEED ne pleuvent pas à Sainte-Martine : il y en a une seule ! Et encore, sa construction n’est pas terminée. « Nous espérons toutefois que cette mesure fiscale incitera d’autres personnes à venir construire ici leur maison écologique », dit Sylvain Legault, président du Comité de l’environnement de la municipalité.

Depuis cinq ans, la population de Sainte-Martine est passée de 3 200 à 4 800 habitants. Si cette croissance se poursuit, l’usine de traitement des eaux risque de ne plus suffire à la tâche. Le conseil municipal voit dans l’adoption de pratiques plus écologiques une façon d’économiser l’eau. Et d’éviter, peut-être, de devoir consacrer plusieurs millions de dollars à la réfection des infrastructures d’eau potable et d’eaux usées.

Pour que sa maison soit certifiée LEED, un propriétaire doit – entre autres – diminuer le plus possible sa consommation d’eau potable et ses rejets d’eaux usées, et récupérer les eaux de pluie.

Ce sceau écolo s’appuie sur un système de points attribués en fonction de l’utilisation de matériaux écologiques ou de l’adoption de comportements « verts » dans la construction. Une cinquantaine de critères font partie de la grille d’évaluation LEED.

Laisser un commentaire