Déclarez vos organes au fisc !

Accorder des crédits d’impôt aux proches des personnes décédées qui ont signé leur carte d’assurance maladie, voilà la solution controversée que propose l’éthicien Jurgen De Wispelaere afin d’augmenter le nombre d’organes prélevés pour servir de greffes.

Déclarez vos organes au fisc !
Photo : iStockphoto

Selon ce chercheur néerlandais invité au Centre de recherche en éthique de l’Université de Mont­réal, environ la moitié des organes disponibles pour des greffes sont perdus, parce que l’entourage du défunt s’oppose à leur prélèvement, malgré le consentement du donneur.

Le chercheur insiste : son projet ne vise pas la vente des organes ou leur mise en marché. « Il s’agit simplement de souligner le geste fait par le donneur et sa famille, et de reconnaître ses bienfaits pour la société. » Il n’avance pas de chiffres précis, mais assure que la compensation ne devrait pas dépasser quelques centaines de dollars.

 

Laisser un commentaire