Des croustilles… à saveur d’infertilité

Une alimentation riche en gras pourrait nuire à la santé des spermatozoïdes, selon une équipe de la Faculté de médecine de l’Université Harvard.

Des croustilles... à saveur d'infertilité
Photo: Spectral/Alamy

Les chercheurs ont recruté 99 hommes, âgés de 36 ans en moyenne, dans une clinique de fertilité du Massachusetts.

Ceux qui mangeaient le plus de croustilles, biscuits ou autres aliments riches en gras avaient dans leur sperme une concentration de spermatozoïdes inférieure de 38 % à celle des hommes qui en mangeaient le moins.

Les gras saturés seraient les plus dommageables. En revanche, les hommes qui consommaient davantage d’acides gras oméga-3, que l’on trouve dans les poissons ou les graines de lin, par exemple, avaient des spermatozoïdes en meilleure santé.

Des recherches plus poussées seront nécessaires pour élucider les liens entre l’alimentation et la fertilité masculine.

 

Laisser un commentaire