GES : des normes pas si contraignantes

Ça y est, le Canada et les États-Unis se sont entendus pour adopter des normes communes pour les futures émissions de gaz à effet de serre des voitures. Des deux côtés de la frontière, les véhicules de promenade et camions légers devront émettre en 2016 en moyenne 25 % de moins de GES qu’en 2008, soit 153 g de CO2 par km.

Ce sera un gros effort pour les constructeurs qui, nous dit-on, vont devoir concevoir des véhicules moins polluants.

Mon oeil ! Les technologies pour produire des véhicules qui émettent moins de GES sont déjà très bien connues.

Si les fabricants nous vendaient les mêmes voitures qu’aux Européens – et si nous étions prêts à les acheter – on aurait déjà atteint la cible : selon cette enquête, les voitures vendues en Europe par les 25 compagnies les plus présentes sur les marchés en 2009 émettaient en moyenne… 152 g de CO2 par km !

En décembre 2008, l’Europe a annoncé son plan de réduction des émissions de GES des véhicules. Là- bas, en 2015, les voitures ne devont pas émettre en moyenne plus de 130 g de CO2 / km.

Laisser un commentaire

Bonjour Valérie,

Je pense qu’une coquille s’est glissée dans votre dernière phrase: les émissions moyennes de GES ne devront pas dépasser 130 g de CO2 par km et non par 100km comme vous le mentionnez.

En tout cas, je vous remercie pour la mise en perspective.

encore là, faut que le CO2 soit la cause du réchauffement , qui en passant, Phil Jnes a clairement dit le 13 fevrier dernier à la BBC que ça fait 15 ans qu’il n ya pas de réchauffement significatif, alors je contredit votre point de vue et oui les nouvelles normes sont contraingnantes

contraignante ou pas, ces normes sont inutiles et visent un gaz inoffensif accusé à tort de tous les mots de la planète.

Celà dit, une loi encadrant l’efficacité énergétique des véhicules neufs et obligeant chaque compagnie à sortir un véhicule zéro émission comme la loi l’exigeait jadis en Californie serait la bienvenue.

Et oui, la technologie existe déjà, mais les entreprises d’automobiles veulent nous faire croire qu’elles vont réinventer la roue…. Question de nous vendre un produit plus cher…. question de rembourse la prétendue recherche et développement.

Et j’oubliais, le CO2 n’est pas un polluant, sauf pour l’EPA américain qui s’est basé sur les travaux du groupe de travail no 2 du GIEC pour en venir à cette conclusion, c’est celui qui contient le plus d’erreur et d’étude douteuse.

Le CO2 est un gaz essentiel à la vie, il est relayé au banc des polluants que pour des raisons monétaires, en vendre en bourse va rapporter des milliards, voire des billions.