Des traces de bactéries dans une météorite?

Richard Hoover, un astrobiologiste de la NASA, aurait découvert des traces de vie extraterrestre fossilisées dans les fragments d’une météorite, rapportent plusieurs médias. Sa découverte a été publiée dans le Journal of Cosmology.

Sauf que la plupart des spécialistes n’y croient pas un quart de seconde.

Pourquoi? D’abord, parce que Richard Hoover a déjà publié plusieurs autres articles sur le même sujet depuis 1997 sans parvenir à convaincre la communauté scientifique.

Ensuite, parce que le Journal of Cosmology est loin d’être un «grand» journal savant. C’est plutôt un obscur bulletin publié uniquement en ligne, créé en 2009, et qui ne se compare pas du tout à des revues comme Science ou Nature dans lesquelles on devrait s’attendre à ce qu’une découverte aussi révolutionnaire soit publiée.

Fox News en a néanmoins fait une nouvelle «exclusive», abondamment reprise depuis vendredi , trop souvent avec un manque de sens critique affligeant.

Un exemple : quel unique expert a cité l’Agence France Presse – repris notamment par Cyberpresse – pour commenter cette découverte ? Le rédacteur en chef du Journal of Cosmology! Pas fort.

Voyez plutôt ce qu’en pense PZ Myers, biologiste auteur de l’excellent blogue Pharyngula, qui commence par ces mots pour commenter cette «découverte».

No.

No, no, no. No no no no no no no no.

No, no.

No.

C’est-tu clair?

Laisser un commentaire

Sans vouloir affirmer que Hoover a réellement découvert une trace de vie extraterrestre, nous devons nous rappeler que plusieurs grande découvertes indiscutable aujourd’hui furent ridiculisées par l’establishment scientifique. Alors qu’une sommité ou un simple quidam scande « no » ad nauseam pour moi, ça ne convaincra pas…

Encore une fois, toute cette histoire ne fait qu’augmenter le niveau de confusion concernant la science et jeter du discrédit sur la recherche scientifique. Et je ne suis pas surpris de voir Fox mêlé à cette histoire…

Il devient de plus en plus difficile pour le commun des mortels de faire la part des choses et d’utiliser les (dés)informations disponibles afin de nourrir adéquatement son sens critique.

On dirait qu’il nous manque un outil fondamental pour évaluer l’information que nous consommons. L’éthique et la méthode journalistique classique ne sont clairement plus suffisantes puisqu’on se rabat maintenant sur des blogueurs pour effectuer une analyse plus en profondeur et finalement réaliser que nous faisons face à de la science poubelle.

Une autre chose à repenser. 🙂

Bon! Je recommence ! Je suis surpris encore aujourd’hui de me rendre compte que certains
(scientifiques)ne se sont pas rendu compte de l’existence de la vie ailleurs que sur terre ! !
Posons-nous la question ! Pourquoi la vie sur terre et pas ailleurs ? Ou si vous aimez mieux, pourquoi ailleurs , le néant et la vie seulement sur terre ??? Pourtant, selon la science, la terre serait comparable à un seul petit grain de sable sur toutes les plages de la terre ! Et avant le big bang, l’univers entier aurait formé un tout! N’est-ce pas un peu prétentieux de se dire que nous sommes seuls dans l’univers ? Sommes-nous trop occupés par nos petites vies d’esclaves de biens matériaux et de parents pour se lever la tête et réfléchir sur autre chose ??? Je dois être un autre vieux rêveur détraqué !!!

Au même titre que l’univers n’a pas besoin de Dieu pour exister, l’origine de la vie n’a pas besoin de source extraterrestre pour sa naissance; ça ne fait que déplacer le problème de son origine.

La thèse de Hoover n’est malheureusement basée que sur des nèfles! Rien de solide ne sous-tend son affirmation.

@Pierre Possiblement que la vie existe ailleurs dans l’univers, mais quand on fait une affirmation péremptoire, il faut démontrer ce que l’on avance de façon convaincante, ce que Hoover a omis de faire.

@Mathieu »nous devons nous rappeler que plusieurs grande découvertes indiscutable aujourd’hui furent ridiculisées par l’establishment scientifique » Cette affirmation était vraie dans un lointain passé, mais elle l’est de moins en moins à notre époque…

Qui croire ? Voilà où est rendu le débat… c’est malheureux que des faits scientifiques comme ceux-ci qui sont extrêmement importants pour l’avenir. Ce genre de découvertes devraient être mieux encadrés par les organismes scientifiques mondiaux et les efforts devraient être axés sur la pertinence de la découverte au-lieu d’avoir des opinions pré-conçus par certains scientifiques. Si ce fait est réellement véridict, ce serait une énorme découverte ! Mais le débat publique qui génère de la désinformation pourra simplement faire passer de côté cette découverte…

Ha, ha, ha ! J’aime bien la réaction de PZ Myers: très «scientifique»… mais clair !

Je crois qu’une telle nouvelle aurait été reprise par la communauté scientifique, si elle avait été de substance.

🙂

Pace
http://www.terraindejeux.ca