Seringues dans les prisons : encore des lacunes

Peu de prisons dans le monde distribuent des seringues stériles aux détenus, malgré les études concluant que cette pratique limite la propagation des maladies infectieuses, sans pour autant accroître l’usage de drogues.

seringues
Photo : iStockphoto

Peu de prisons dans le monde distribuent des seringues stériles aux détenus, malgré les études concluant que cette pratique limite la propagation des maladies infectieuses, sans pour autant accroître l’usage de drogues.

Le professeur allemand Heino Stöver, de l’Université des sciences appliquées de Francfort, en Allemagne, a dénoncé cette lacune lors d’une conférence internationale qui s’est tenue à Toronto.

Au Canada, aucune prison n’en donne. Selon les dernières données du Service correctionnel, 30 % des détenus canadiens seraient atteints de l’hépatite C et 1,7 % seraient séropositifs.

Chez les femmes, les proportions grimpent à 34 % et à 4,7 %.

Laisser un commentaire