Deux poids, une mesure

Que vous pesiez 50 ou 90 kilos, votre médecin vous prescrira la même dose d’antibiotiques si vous souffrez d’une pneumonie. Un non-sens, écrit dans la revue The Lancet le Dr Matthew Falagas, directeur de l’Institut Alfa des sciences biomédicales, à Athènes, en Grèce.

Deux poids, une mesure
Photo : iStockphoto

Selon lui, cette lacune pourrait expliquer en partie pourquoi les obèses sont plus vulnérables aux infections postopératoires, malgré l’usage prophylactique d’antibiotiques. Les oncologues ont l’habitude de modifier le dosage des agents chimiothérapeutiques en fonction du poids des patients, vu leur toxicité, mais c’est l’exception à la règle. La majorité des médicaments sont prescrits sans égard au gabarit des malades.

Laisser un commentaire