Dormir avec un coach électronique

Vous vous sentez fatigué ? Vous avez l’impression de mal dormir ? Offrez-vous un coach personnel qui surveillera votre sommeil et concoctera tout spécialement pour vous un programme d’entraînement destiné à vous faire retrouver le bonheur dans les bras de Morphée. C’est en substance ce que propose Zeo, une compagnie de Boston, avec son appareil électronique du même nom dont les médias américains ont fait grand bruit dans les dernières semaines (voyez notamment cette vidéo et cet article). Quand l’obsession de la performance s’immisce jusque dans nos roupillons…

La chose se présente sous la forme d’un petit dispositif électronique fixé à un bandeau qu’on enfile pour dormir, et d’un boîtier aux allures de radio-réveil qu’on place sur sa table de chevet. L’appareil enregistre les ondes cérébrales nuit après nuit. Le logiciel qui vient avec interprète ensuite les données recueillies et les combine avec d’autres informations personnelles pour bâtir un «programme d’entraînement» incluant courriels de motivation, exercices à réaliser et consignes sur des habitudes de vie à corriger.

Même si plusieurs spécialistes du sommeil ont conseillé la compagnie pour la mise au point de cet appareil, j’ai de grands doutes quant à son efficacité. Il me semble que se mettre autant de pression pour obtenir un sommeil plus performant a toutes les chances d’aboutir au résultat inverse. Quand on a dépensé 399 US$ pour acquérir l’appareil, j’imagine qu’on veut des résultats !

Par ailleurs, même si Zeo prend la peine de préciser que son appareil ne peut remplacer un diagnostic médical, je crains que de nombreuses personnes, sécurisées par cet appareil, ne renoncent à consulter un médecin alors que leurs problèmes de sommeil le justifieraient. Mal dormir ou se sentir fatigué peut être le signal d’une maladie (apnée du sommeil, dépression, par exemple)  qui ne se guérira pas à coup de gadgets électroniques.

Les règles pour mieux dormir ne sont pas bien compliquées :

– relaxer avant de se coucher ;

– se mettre au lit seulement pour dormir (et faire des galipettes) ;

– ne pas faire d’exercice physique, de gros repas ou de travail intellectuel en soirée ;

– se coucher et se lever à heures régulières ;

– dormir dans un lit confortable, une chambre silencieuse et la noirceur ;

– éviter les excitants (alcool, café…) et les somnifères ;

– consulter un médecin si ça ne marche pas : de nombreux problèmes de santé entraînent des troubles du sommeil, et vice-versa.

Laisser un commentaire

Mme Borde vos recommandations sont excellentes.

Chez moi les discutions au lit et la TV dans la chambre sont interdites ayant déjà eu des problèmes de sommeil.

Mais à propos Mme Borde, les galipettes c’est quoi? J’aimerais essayer…