Dysfonctions érectiles

 

Retour au Guide de santé des hommes

Tomber en panne, ça peut arriver à tout le monde. Depuis la mise en marché du Viagra au Canada, les consultations pour dysfonctionnement érectile ont monté en flèche. S’il peut frapper à tout âge, ce dysfonctionnement est plus fréquent lorsqu’on vieillit: il touche la moitié des hommes de 40 à 70 ans, à divers degrés.

Symptômes : Impuissance. Les causes physiques sont légèrement plus fréquentes que les causes psychologiques («anxiété de performance»). Le plus souvent, il s’agit d’un problème vasculaire: les artères qui irriguent le pénis sont en partie bloquées. Le diabète, un traumatisme à la colonne vertébrale, la radiothérapie et certaines interventions chirurgicales peuvent aussi être en cause.

Comment prévenir : Empêcher son moteur (le cœur) de s’encrasser! Faire de l’exercice, avoir une bonne alimentation et éviter de fumer: on peut ainsi prévenir ou corriger la plupart des problèmes vasculaires qui causent l’impuissance.

Si on tombe en panne fréquemment, il y a lieu de consulter un médecin. Ça peut être le symptôme d’une maladie plus grave, comme un problème cardiovasculaire.

En cas de panne: Outre le Viagra, le Levitra et le Cialis, d’autres médicaments (ou instruments) traitent l’impuissance:

• Caverject: injection d’une substance directement dans le pénis.
• MUSE (médicament urétral pour la stimulation de l’érection): une gelée qu’on introduit dans l’urètre.
• Prothèses péniennes (pompes): elles remplissent, par aspiration, les corps érectiles. Mais attention, elles peuvent aussi entraîner certaines complications médicales (consulter un spécialiste).

Laisser un commentaire