E.T., es-tu là ?

En Californie, un réseau de radiotélescopes balaie le cosmos 24 heures sur 24 et sept jours sur sept, à la recherche de signes de vie extraterrestre.

Les télescopes de l'Allen telescope Array
Photo : SETI Institue

Hat Creek, 400 habitants, tout au nord de la Californie, perdu sur un plateau montagneux : c’est là que Paul Allen, cofondateur du géant Microsoft et passionné d’astronomie, s’est offert un immense joujou de 25 millions de dollars, possible réponse à une question qui le hante depuis des années : sommes-nous seuls dans l’Univers ? Unique au monde, l’Allen Telescope Array (ATA) est un réseau de radiotélescopes spécialement destinés à déceler des signes extraterrestres de vie intelligente. Ses 42 premières antennes balaient le cosmos 24 heures sur 24 et sept jours sur sept depuis une année déjà… À terme, il comptera 350 télescopes. Ce réseau est piloté par la très sérieuse Université de Berkeley et par l’Institut pour la recherche d’intelligence extraterrestre (ou SETI, pour Search for Extraterrestrial Intelligence). Son coût total jusqu’ici (quatre ans de travail) approche les 50 millions de dollars. Aux côtés de la fondation Paul Allen, d’autres mécènes privés sont dans le coup, et même le gouvernement américain cautionne cette entreprise.

Laisser un commentaire