Embonpoint vs surpopulation : le poids de la biomasse humaine

Plutôt que de suivre la croissance de la population mondiale, qui a dépassé les 7 milliards d’habitants cette année, on devrait surtout se soucier de l’augmentation de la masse totale de l’humanité, qui constitue un meilleur indicateur de ses besoins futurs en énergie et en alimentation, selon une étude publiée dans la revue BMC Public Health (en libre accès).

Sarah Catherine Warpole et d’autres chercheurs britanniques ont calculé qu’en 2005, l’humanité pesait environ 287 millions de tonnes.

En compilant les indices de masse corporelle – poids (kg) divisé par taille au carré (m2) – colligés par l’ONU pour presque tous les pays du monde, les chercheurs ont calculé quelle part de cette masse totale de l’humanité pouvait être attribuée à l’embonpoint et à l’obésité, qui correspondent à des IMC supérieurs à 25. 

Selon leurs calculs, sur les 287 millions de tonnes de biomasse humaine, 15 millions de tonnes sont du poids excédentaire provenant de l’embonpoint et 3,5 millions de tonnes de l’obésité.

Autrement dit, ces excès de poids pèsent aussi lourd sur la planète que 297 millions de personnes de poids moyen.

L’Amérique du Nord, qui représente 6% de la population mondiale, compte pour 34% de la biomasse due à l’obésité.

L’Asie a 61% de la population mondiale, mais seulement 13% de la biomasse due à l’obésité.

Actuellement, une tonne de biomasse humaine correspond à 12 adultes nord-américains, ou à 17 adultes asiatiques.

Mais les chercheurs ont calculé que si tous les pays du monde avait le même profil d’IMC que les États-Unis, cela ferait augmenter la biomasse humaine de 58 millions de tonnes – l’équivalent de près d’un milliard de personnes de poids moyen.

Les dernières prédictions démographiques de l’ONU prévoit, dans le scénario moyen, que l’humanité pourrait atteindre 9,3 milliards de personnes vers 2050 et 10,1 milliards d’ici 2100.

Si on tient compte de leur poids moyen, qui va sans doute aller en augmentant, cela représentera des besoins en alimentation encore plus élevés que ce que l’on anticipe.

On a fêté en grand les 7 milliards d’habitants de la Terre en 2011. Et si on s’intéressait maintenant aux 300 millions de tonnes de l’humanité, qui ne sauraient tarder ?

Plutôt que mettre dans l’imaginaire populaire le fardeau de la croissance démographique sur les pays pauvres qui font trop d’enfants, cela soulignerait à quel point nos excès pèsent aussi très lourd dans l’équilibre mondial, soulignent les chercheurs.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

4 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Un autre effet des excès de poids des américains, leur consommation en essence ! « D’après une étude reproduite par Reuters, le surpoids chronique de la population américaine lui fait consommer 938 millions de gallons (3,5 milliards de litres) d’essence de plus par an que si elle avait conservé son poids moyen des années 60. Ce qui représente finalement une goutte d’eau (+0,8%) en termes de quantité mais un gouffre (près de 4 milliards de dollars) en termes de surcoût financier. … Ce problème d’obésité annule donc en partie les récents gains en consommation mesurés sur les voitures neuves de l’autre côté de l’Atlantique. » http://www.cnetfrance.fr/cartech/surpoids-obesite-consommation-carburant-etats-unis-39771303.htm

voir aussi http://www.caradisiac.com/L-obesite-des-americains-equivaut-a-3-milliards-de-litre-de-carburant-par-an-78256.htm

Le seul vrai problème est la surpopulation et le taux de natalité trop élevé de l’Asie et de l’Afrique.
Toutes les autres explications ou divagations ne sont que de la culpabilité mal placée.
Ces études sont faites par l’ONU dont la réputation laisse à désirer: corruption, vol, abus sexuel dans les ‘pays pauvres’, embauche de copains/copines, fausse job etc.
Il est ridicule de justifier le nombre effarant d’habitants d’un pays sous prétexte qu’ils sont sous-alimentés et par conséquent, pèse moins que les habitants des pays riches.
L’un est la conséquence de l’autre !!!
Combien pèseraient les habitants de l’Inde s’ils étaient 33 millions(comme au Canada) plutot que 1.1 milliard
Inversement quelle serait le taux d’obésité des Canadiens s’ils étaient 1.1 milliards.
Ces études Onusiennes démontre le manque de jugement de ces chercheurs, leur parti-pris idéologique et leur inutilité.
Il faut combien d’Africains sous-alimentés pour financer le salaire d’un bureaucrate de l’ONU ??

Comparer une personne de style « viking » avec un « asiatique »? La grandeur, l’ossature beaucoup plus lourde du premier n’est pas le même!

La modification génétique de la nourriture que nous achetons dans les super marchés, produite avec des semences modifiées génétiquement…(compagnie Mosanto… et autres) n’aide sûrement pas!

L’obésité est devenue une épidémie… pourquoi??
Et ce refus de faire indiquer sur les emballages: produit modifié génétiquement?? Pourquoi ne pas le faire? Exemple: les légumes n’ont plus le même goût!

Pourquoi vouloir s’accaparer de tous les semenciers de la planète?
Réponse: pour prendre un contrôle mondial de la… nourriture!
« Ils »… vont laisser vivre leur monde…, avant tout! et garder les autres pour devenir leurs « esclaves »! Qui survivra, verra!

Suite à de la recherche, des hamsters nourris avec ce genre de nourriture? A la troisième génération… modification génétique: ils avaient du poil qui leur poussait dans la gorge… avec des dents!… A réfléchir!…

Ces « compagnies », à notre insu, pourraient rendre stériles ou autre…, un grand nombre de personnes!…

Avec la « mondialisation » en marche, on nous prépare, à notre insu, on ne sait quoi!…

Seulement à voir ce qui se passe ici, au Canada,
c’est un signe: on ne consulte pas les Canadiens, on leur « impose » de nouvelles Lois!…