En rediffusion : Les thérapies alternatives ont-elles tué Steve Jobs?

EN REDIFFUSION – BILLET PUBLIÉ LE 28 OCTOBRE 2011

Selon le New York Times, une nouvelle biographie de Steve Jobs qui paraîtra lundi raconte que le fondateur d’Apple a fait appel à toutes sortes de thérapies alternatives pour combattre le cancer du pancréas qui a eu raison de lui le mois dernier.

Contre l’avis de ses médecins et de plusieurs de ses proches, Steve Jobs a attendu plusieurs mois avant de recourir à la chirurgie et à la chimiothérapie pour traiter la tumeur neuro-endocrinienne du pancréas dont il était atteint.

Pourtant, s’il est traité dans les temps, ce cancer se soigne relativement bien: le taux de survie à 5 ans est de 87 %.

Steve Jobs a plutôt cherché le soulagement dans l’acupuncture, une diète à base de jus de fruits, des herbes médicinales et d’autres traitements alternatifs qu’il avait repérés sur internet.

Exactement ce que les spécialistes déconseillent à toute personne sensée!

Aucune de ces approches n’a fait la preuve de son efficacité, comme l’explique en détail le magazine Scientific American.

Au mieux, tous ces traitements n’ont pas permis au fondateur d’Apple de mieux lutter contre le cancer.

Au pire, ils auraient même pu lui nuire: consommer de grandes quantités de jus de fruits représente un apport de sucre non négligeable qui a pu promouvoir les mécanismes d’inflammation et accélérer la multiplication des cellules cancéreuses.

Qu’est-ce qui a poussé un homme aussi brillant à tourner le dos à la science pour se jeter corps et âmes dans des thérapies aussi hasardeuses?

Le goût du risque? La foi?

Force est de reconnaître que cette stratégie n’a malheureusement pas été payante. 

En 2005, Steve Jobs présentait à l’université Stanford une conférence fort inspirante sur le thème «How to live before you die», dans le cadre des célèbres TED Conferences. Plus de 12 millions de personnes l’ont déjà vue sur Youtube.

Il n’y faisait, heureusement, aucune mention de sa foi dans les thérapies alternatives.

Laisser un commentaire

Peu importe, quand ton heure est arrivé il y a rien a faire. Je ne crois pas que la science peut sauver tout le monde. Il y des rats de laboratoire qui se prennent pour le bon Dieu et dénature plus souvent qu’autrement la vie. Je respecte l’évolution scientifique mais il ne faut pas oublier que c’est contrôler par la phamacologie

Je pense que ce qui a fait de Steve Jobs le chef de l’entreprise la plus chère en bourse est justement le charisme qu’il a développé en côtoyant des gourous de toutes sortes.

La religion est un outil pour manipuler les foules et je crois que Steve Jobs l’a bien compris et s’en est servi à son compte. Il s’est entouré d’un « reality distortion field » pour réussir à s’entourer des meilleurs et les motiver à se dépasser.

Ça se voit dans les produits apple qui ont plus de personnalité et de finition que tout autre microsoft ou samsung de ce monde.

N’empêche qu’il s’est probablement pris lui-même dans son propre « reality distortion field » avec ses jus de fruits.
Pas facile de passer sa vie à défier ce qui est possible.

Tout ça découle selon moi, après avoir lu sa biographie, de sa culture initiale très zen qui s’est répercuté dans toutes ses décisions et son style de vie. La philosophie Apple, si on peut l’appeler ainsi, est tout empreinte de cet état d’esprit du dépouillement total et de la pureté des lignes et des artifices qui en font des produits uniques et extrêmement génials. Steve Jobs a tojours été un être hors norme, une espèce de génie que nous ne compendrons peut-être jamais, mais que nous ne cesserons d’admirer au fil du temps, une légende quoi !

Quelle histoire savoureuse! Le grand gourou de la révolution numérique du 21e siècle, tué parce qu’il était grano!

Les plus populaires