À quand la saucisse in vitro ?

Des chercheurs hollandais seraient parvenus pour la première fois à fabriquer de la viande de porc en laboratoire, en cultivant des cellules in vitro, rapportait il y a quelques jours le Telegraph de Londres, aussitôt repris par plusieurs médias.

D’ici peu, pense-t-on, on pourra peut-être enfin débarrasser la planète des innombrables et polluants élevages de porcs et ne plus faire souffrir d’animaux pour satisfaire nos appétits carnivores.

Désolée, mais j’y croirai quand je verrai des barquettes de saucisses in vitro dans mon supermarché.

La nouvelle n’en est pas une : dans la décennie passée, de nombreux chercheurs ont annoncé avoir réussi à cultiver de petits morceaux de viande dans leurs laboratoires. À commencer par la NASA qui, en 2000, annonçait qu’elle nourrirait bientôt ses astronautes avec un tel produit.

L’idée est séduisante, mais il y a encore loin du petit amas de cellules gluantes de labo au foie gras qu’on rêve de manger à Noël. Au minimum cinq à dix ans, selon les experts de ce domaine (qui disaient à peu de choses près la même chose il y a cinq à dix ans…).

L’an dernier, l’organisation PETA (People for Ethical Treatment of Animals) a offert un million de dollars au premier chercheur qui parviendrait à commercialiser de la viande de poulet produite in vitro, avant le 30 juin 2012.

Personne n’a encore remporté ce prix. Les chercheurs hollandais n’ont pas publié d’article scientifique à propos de leur découverte, et les astronautes ne mangent toujours pas de viande de labo.

Laisser un commentaire

Ben oui la science de la révolution.

Quand j’était tout petit on nous disais que quand on serait grands nous travaillerons que 20 heures par semaines.

50 ans plus tard plusieurs cadres travaillent 50 heures par semaine plutôt que 40 les employés eux, 42 heures.

Ils nous ont aussi dit il à 45 ans, que la science ferait en sorte que nous changerions la couleur des murs chaque jours en pressant un bouton. Le seul avancement depuis ce temps est une couche de peinture au latex plutôt qu’à l’huile.

Pourtant en ce temps ils n’ont jamais prédit le micro ordinateur et internet.

Non ils ont prédit les pitons qui change la couleur des murs et qui font entrer la table dans le plancher.

Les plus populaires