EnRacine : une ONG montréalaise reboise le Nicaragua

Le Nicaragua affiche l’un des pires taux de déforestation d’Amérique centrale. Un organisme d’ici se donne pour mission de le reverdir.

Infos
Fermer
Plein écran

      Le Nicaragua affiche l’un des pires taux de déforestation d’Amérique centrale. Un organisme d’ici mis sur pied par des finissants de Concordia s’est donné pour mission de le reverdir tout en participant au marché du carbone.

      En 2007, quatre finissants de l’Université Concordia, à Montréal, fondent EnRacine, une ONG qui participe à la lutte contre les changements climatiques en plantant des arbres.

      Ils ciblent bien vite le Nicaragua — deuxième pays le plus pauvre des Amériques —, et plus précisément la région de San Juan de Limay, dans le nord-ouest, où des années de mauvaise gestion du territoire ont détruit une bonne partie de l’écosystème.

      À LIRE AUSSI : « Les jeunes qui plantaient des arbres »

      Les commentaires sont fermés.

      Bravo a cette ONG montrealaise. Pour avoir connu de jeunes Nicaragueennes ingenieures-agronomes de leur pays, il faut se poser la question de la transmission du savoir.

      Sont-elles formees a etendre ce programme ?

      Merci Victor. Les six employés nicaraguayens d’EnRacine sont membres d’une association de professionnels locale, nommée APRODEIN. Nous collaborons de prêt avec cette association afin qu’elle soit à moyen terme en mesure de développer ses propres projets de carbone. Nous offrons à chaque employé un encadrement personnalisé et ils reçoivent régulièrement des formations reliées à leur domaine de responsabilités. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez plus de questions. Au plaisir.

      Samuel Gervais, EnRacine

      Je suis tres content pour cette initiative qui, d’une façon global, nous permettra de reduire ou minimiser la destruction de l’environnement tout en ameliorant les conditions de vie de la population.
      Montreal est l’une des localité du canada tres enviee. que cette ONG Montrealaise reçoive toutes nos salutations les plus douées de l’an 2012.
      en esperant que les ingenieurs des eaux et forets ont mis la main dans la patte, à que niveau se trouvent les travaux? a vous.

      D’abord, merci pour vos commentaires M. Leprince. Nos employés au Nicaragua sont des ingénieurs forestiers et des agronomes issus de la région où nous oeuvrons. EnRacine leur doit le succès du projet. Depuis l’entrée de notre organisme dans le marché du carbone en 2009, ces employés ont encadré plus 101 familles de petits agriculteurs afin de planter plus de 400 000 arbres. N’hésitez à nous contacter pour avoir plus de détails sur nos activités. Une très bonne année 2012 à vous aussi.