Faire aller ses doigts pour muscler ses neurones

Passer des heures à surfer sur Internet ne ramollit pas nécessairement le cerveau. Selon des chercheurs de la Clinique Mayo, se servir régulièrement d’un ordinateur pourrait même aider les personnes âgées à prévenir les troubles cognitifs légers.

Photo : iStock

L’équipe a recruté 926 volontaires âgés de 70 à 93 ans pour les interroger sur leurs passetemps : activité physique, lecture, musique, jeux de société, arts plastiques et utilisation d’un ordinateur.

« C’est l’exercice et l’informatique qui se sont avérés les plus bénéfiques, résume le Dr Yonas E. Geda. Dans le cas de l’exercice, on le savait déjà. En ce qui concerne l’utilisation d’un ordinateur, il faudra faire d’autres études pour confirmer le lien, mais rester intellectuellement actif a certainement un effet protecteur sur le cerveau. »

 

Laisser un commentaire