Fécondation in vitro : mieux vaut en rire

Une cure de rire antistress juste après l’implantation d’un embryon dans l’utérus augmente les chances de succès d’une fécondation in vitro (FIV), avancent des chercheurs israéliens.

Fécondation in vitro : mieux vaut en rire
Photo : iStockphoto

L’équipe a testé son hypothèse auprès de 219 femmes en processus de FIV.

La moitié d’entre elles ont reçu la visite d’un clown quelques minutes après qu’on leur a implanté un embryon. Pendant 15 minutes, le bouffon s’est employé à les faire rire ou à les distraire avec des tours de magie.

Au total, 36,4 % des femmes qui ont reçu la visite du clown sont tombées enceintes. Chez celles qui n’ont pas profité des plaisanteries, le taux de succès s’est chiffré à 20,2 %.

Bien sûr, ce ne sont pas toutes les femmes qui sont d’humeur à rire lorsqu’un étranger au nez rouge entre dans une salle d’examen pendant qu’elles sont allongées, les pieds dans les étriers. À celles-ci, les chercheurs suggèrent de trouver d’autres moyens de se détendre.

 

Laisser un commentaire