Fertilité et produits chimiques

Les femmes qui sont exposées à de hautes concentrations de polybromodiphényléthers (PBDE) — substances chimiques ignifuges utilisées notamment dans les meubles et les sous-tapis — ont plus de mal que la moyenne à concevoir un enfant.

Fertilité et produits chimiques
Photo : iStockphoto

Des chercheurs de l’Université de Californie à Berkeley ont recruté 223 femmes enceintes de la vallée de la Salinas, région rurale où se concentre une population à faible revenu. Ils ont mesuré le taux de PBDE dans le sang de chacune et les ont interrogées pour déterminer combien de mois il leur avait fallu avant de devenir enceintes. Leur constat : la multiplication par 10 du taux de PBDE dans le sang réduirait de 30 % les chances de concevoir un enfant au cours d’un mois donné.

Au Canada, les PBDE les plus nocifs sont interdits depuis 2006. Ils peuvent toutefois être présents dans les vieux meubles. Dans son site Internet, le ministère de la Santé du Canada recommande de couvrir ou de remplacer les sous-tapis ainsi que la mousse exposée des meubles rembourrés et des sièges d’auto.

Laisser un commentaire