Feux de forêt : la foudre a le dos large

Ce n’est pas la foudre, mais bien les activités humaines qui sont à l’origine de la majeure partie des incendies de forêts au Québec, selon les statistiques compilées par la SOPFEU. La foudre engendre seulement le tiers des incendies.

Bravo à ceux qui ont bien répondu à ma question !

Voici comment se répartissent en moyenne les responsables, selon la SOPFEU :

  • foudre : 33 %
  • activités récréatives : 25 %
  • résidants : 23 %
  • opérations forestières : 6 %
  • opérations industrielles : 6 %
  • incendiaires: 4 %
  • chemins de fer: 2 %
  • autres: 1 %

En 2008 et 2009, les résidants ont déclenché à eux seuls largement plus de feux de forêts que la foudre (63 contre 10 en 2008, et 127 contre 111 en 2009).

Selon un sondage effectué par la SOPFEU, le tiers des Québécois pensent que la foudre est à l’origine de la majorité des incendies.

Il est vrai cependant qu’en superficie, la foudre fait brûler de beaucoup plus grandes zones de forêt (17 450 hectares en 2009 pour la foudre, contre seulement 115 ha pour les feux provoqués par des résidants).

Logique, puisque la SOPFEU laisse libre court à la plupart des incendies de forêt survenant dans sa zone de protection restreinte (pdf), en gros au nord du 50e parallèle. Dans cette région, elle s’attaque seulement aux incendies qui menacent les infrastructures humaines (villages, usines…).

Les feux font partie du cycle naturel des forêts et sont nécessaires à la bonne santé de ces écosystèmes. Mais ce n’est pas une raison pour ne pas se montrer vigilant !

Laisser un commentaire

De la facon que la question est posée et à la lumière des statistiques que vous avez fournies, la foudre est la bonne réponse. Dans votre question vous aviez séparé chacune des activités humaines à l’origine d’un feu et non pas foudre ou activité humaine.

Voilà plus de 30 ans que je chasse, je pêche et pratique le camping sauvage. Des feux de camp, j’en ai allumé plus d’un! Faut croire que y’a plusieurs innocents qui ne savent pas comment éteindre un feu!

Madame Borde,

Je me permet de vous confirmer que la foudre allume 33 % des incendies dans la zone sous protection intensive (au sud du 50ième parallèle) et cause dans cette même zone plus de 90% des dommages. Les incendies dans la zone sous protection restreinte ne sont pas comptabilisés dans les chiffres que vous présentez. La déduction logique que vous faite est fausse par le fait même.

J’ai planté des arbres pendant plusieurs années et plusieurs fois nous avons dû éteindre des débuts de feux de brousse que des fumeurs avait allumés en jetant leurs mégots par la fenêtre des véhicules.

Les gens ne réfléchissent pas.

Les plus populaires