Fibrose kystique : le prix de la santé

Le régime public d’assurance médicaments devrait-il couvrir un traitement pour la fibrose kystique qui coûte 309 000 dollars par année pour un seul patient ?

poumons
Photo : Guy Viner / Photostock Israel / SPL

Le régime public d’assurance médicaments devrait-il couvrir un traitement pour la fibrose kystique qui coûte 309 000 dollars par année pour un seul patient ?

Le débat fait rage au Canada en ce moment, alors que l’ensemble des provinces refusent de rembourser l’ivacaftor (commercialisé sous le nom de Kalydeco).

Ce médicament ne guérit pas la fibrose kystique, mais améliore la capacité pulmonaire des patients de 10 %, la faisant passer, par exemple, de 30 % à 33 %.

Seuls les patients qui portent une mutation sur le gène G5551D peuvent espérer une amélioration de leur état de santé, soit 118 sur les 3 000 Canadiens atteints de la maladie.

L’Alliance pancanadienne d’achat de médicaments (qui regroupe toutes les provinces à l’exception du Québec) tente de forcer le fabricant, Vertex Pharmaceuticals, à baisser son prix, mais sans résultats à ce jour.

Le Québec n’a pas entrepris d’action pour l’instant. L’Australie et la Grande-Bretagne ont réussi à obtenir un prix plus avantageux, mais les détails restent confidentiels.

Les commentaires sont fermés.

pouvez-vous nous expliquer pourquoi ceci:
« L’Alliance pancanadienne d’achat de médicaments (qui regroupe toutes les provinces à l’exception du Québec) »
Pourquoi le Québec ne fait pas partie de cette alliance ?

10% d’amélioration: de auelle façon calculez-vous pour arriver à 33%? le patient passerait plutôt de 30% à 40% de capacité respiratoire… dommage car peu de gens vont refaire le calcul donc pkusieurs croiront qu’un tel traitement ne vaut pas la peine…