Fini les injections à répétition

Une équipe du Children’s Hospital de Boston a mis au point un dispositif qui pourrait éviter aux patients cancéreux, diabétiques ou souffrant de douleurs chroniques de recevoir des injections à répétition.

Une capsule d’un centimètre de diamètre, recouverte de nanoparticules de magnétite, est placée sous la peau du patient lors d’une toute petite intervention chirurgicale. Lorsqu’un champ magnétique est activé à proximité de la peau, les nanoparticules se réchauffent et permettent la libération du médicament qui se trouve à l’intérieur de la capsule. Elles se referment lorsque le champ magnétique est désactivé. Des essais préliminaires menés chez les animaux ont montré que la dose pouvait être contrôlée avec succès, même 45 jours après l’implantation.

Laisser un commentaire