‘FWD : Ceci est faux’ – Les rumeurs sur Internet

 

Vous prenez vos courriels un bon matin et, dans le courriel d’un bon ami, vous lisez la chose suivante:

« Si vous êtes forcé par un voleur à retirer de l’argent à un guichet automatique, faites votre NIP à l’envers, et la police arrivera sur le champ. Faites suivre cette information à tous vos contacts ! »

Il y a plusieurs raisons pour ne pas faire suivre ce genre de message. La première, c’est qu’en le faisant, on prend le risque de faire circuler son adresse électronique, donc d’attirer les pourriels.

La deuxième, c’est qu’il vaut la peine de faire quelques vérifications au préalable. Tout ou partie des avertissements de ce genre est faux. La Sûreté du Québec, qui y est de plus en plus confrontée, a mis en ligne une page recensant les principaux canulars en circulation. Celle-ci, nous dit-on, sera mise à jour régulièrement.

Heureusement, si Internet excelle dans l’art de faire passer des mensonges pour des vérités, il est tout aussi bon dans l’art de les débusquer. Il existe plusieurs sites qui se spécialisent dans la déconstruction de ces mythes modernes. Snopes est le site anglophone le plus connu. Malgré leurs noms, HoaxBuster et Hoaxkiller sont des sites francophones.

« Oui mais, se dit-on, faire suivre un courriel pour aider à retrouver une fillette perdue, ça ne peut pas faire de mal ? » Non ? Parlez-en à Monzine Jang, une employée de l’Université de Calgary.

Après qu’elle a fait suivre un courriel sur la disparition d’une certaine Penny Brown, sa signature automatique, contenant son nom, sa signature son numéro de téléphone et son adresse électronique est apparue au bas du message. Les personnes qui ont ensuite lu le courriel en ont conclu que Monzine était la mère de l’enfant. L’université a dû désactiver son compte courriel, et un message vocal de rectification a été enregistré pour informer la centaine de personnes qui appelaient chaque jour à ce sujet. Vérification faite, il s’avère aussi qu’aucune Penny Brown n’est portée disparue…

Voilà un exemple qui fait réfléchir… mais nul besoin d’envoyer un courriel à tout le monde pour leur en faire part ! Quant à l’histoire (fausse) du NIP à l’envers, elle s’est tellement répandue que la police a communiqué avec le Mouvement des caisses Desjardins pour qu’il émette un démenti.

Revenir à la section Technouilles

Laisser un commentaire