Gènes africains

 

Une vaste enquête internationale coordonnée par l’Université de Pennsylvanie et dont les résultats ont été publiés dans la revue Science a révélé, après 10 ans d’efforts, le portrait génétique de l’Afrique, basé sur l’analyse du génome de 3 000 individus appartenant à 121 populations du continent.Cette carte nouveau genre ouvre des pistes de recherche, autant dans le domaine des sciences biomédicales qu’en anthropologie. En comparant l’ADN des Africains avec celui des Afro-Américains, par exemple, les chercheurs ont montré que les descendants des esclaves noirs envoyés aux États-Unis seraient originaires d’Afrique de l’Ouest dans une proportion de 71 %. Ils ont toutefois exprimé des doutes sérieux à propos des sociétés qui offrent aux Afro-Américains, en échange de quelques centaines de dollars, d’analyser l’ADN de leur salive et de retracer leur pays d’origine. Le brassage des populations serait trop important pour tirer des conclusions fiables.Des vedettes, dont l’animatrice Oprah Winfrey et le cinéaste Spike Lee, ont déjà fait appel à ce genre de service. L’acteur Isaiah Washington a même obtenu la nationalité de la Sierra Leone après avoir appris que son génome recelait des similarités avec celui des habitants de ce pays. 

 

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie