Grossesse et antidépresseurs : prudence

Un enfant exposé, pendant la gestation, à des antidépresseurs pris par sa mère aurait plus de risque de souffrir d’un trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH), d’après une étude.

183264785-pregnant-woman-alone-copy-space-gettyimages
Photo : Getty Images

Un enfant exposé, pendant la gestation, à des antidépresseurs pris par sa mère aurait plus de risque de souffrir d’un trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH), d’après une étude menée à l’Hôpital général du Massachusetts, à Boston.

Les chercheurs appellent à la prudence : le risque demeure modeste et la conclusion pourrait avoir été faussée.

En effet, il est possible que l’effet observé soit attribuable aux risques génétiques accrus, hérités de la mère, de souffrir de troubles de santé mentale.

Laisser un commentaire