Guérir sans cicatrices

Le Dr Aziz Ghahary, chirurgien plastique à l’Hôpital général de Vancouver, a reçu une subvention de près d’un demi-million de dollars des Instituts de recherche en santé du Canada pour mettre à l’essai de nouveaux pansements nanotechnologiques.

Guérir sans cicatrices
Photo : iStockphoto

Ces derniers, espère-t-il, pourraient notamment atténuer la formation de cicatrices sur la peau des grands brûlés.

Des recherches antérieures menées par son équipe ont permis d’isoler des protéines qui entravent le processus de guérison des blessures et favorisent la formation de cicatrices.

En collaboration avec le professeur Frank Ko, spécialiste du génie des matériaux à l’Université de la Colombie-Britannique, le chirurgien a mis au point des pansements pourvus de nanofibres qui pourraient inactiver les protéines en question et mener à la guérison complète des tissus. Des fils de suture seront aussi mis à l’essai.

L’équipe espère que ces nouveaux produits seront approuvés par le ministère de la Santé du Canada et utilisés dans les hôpitaux d’ici trois ou quatre ans.