Haro sur les hélicos

En Ontario, un patient sur 20 transportés par ambulance aérienne ou héliportés est victime d’un événement critique en cours de vol: la détérioration grave de son état ou même la mort.

Photo : John Ulan / PC

Ces chiffres, publiés dans le Canadian Medical Association Journal, préoccupent le Dr Jeff Singh, spécialiste de la médecine d’urgence au Réseau universitaire de santé de Toronto. Il plaide pour une meilleure formation des équipes paramédicales supervisant le transport des patients.

De nombreuses voix se sont élevées au Québec l’hiver dernier pour réclamer des hélicoptères médicaux, après la mort de l’actrice américaine Natasha Richardson, causée par une chute à la station de ski Mont-Tremblant. L’Ontario est considéré comme un chef de file en matière de transport médical héliporté en Amérique du Nord. Il dépense plus de 120 millions de dollars par année pour entretenir et exploiter sa flotte aérienne.

Laisser un commentaire