Huîtres : les biologistes sonnent l’alarme

Les populations d’huîtres sau­vages sont à ce point en déclin dans le monde que des biologistes estiment qu’il faudrait interdire la cueillette de ces mollusques. Au banc des accusés : la surpêche et la pollution, entre autres.

Les biologistes sonnent l'alarme
Photo : iStock

Les populations d’huîtres sau­vages sont à ce point en déclin dans le monde que des biologistes estiment qu’il faudrait interdire la cueillette de ces mollusques. Au banc des accusés : la surpêche et la pollution, entre autres.

Au cours des dernières décennies, 85 % des stocks ont disparu, révèlent des biologistes américains qui ont étudié 144 baies du monde connues pour abriter des colonies d’huîtres. Les deux tiers de ces baies comptent aujourd’hui 10 fois moins d’huîtres que par le passé. La situation est critique en Amérique du Nord, en Europe et en Australie, où les huîtres sauvages ont disparu de régions entières.

Les récifs d’huîtres sont pourtant très utiles. Ils abritent des poissons qui font l’objet de pêche commerciale, nourrissent les oiseaux, préviennent l’érosion côtière. Et les coquilles de ces mollusques filtrent et purifient l’eau.

 

Laisser un commentaire