Ils pétrifient le CO2

En Islande, des chercheurs testent une manière originale de se débarrasser du gaz carbonique : ils le transforment en calcaire.

Ils pétrifient le CO2
Photo : Arctic Images/Getty Images

La compagnie Reykjavík Energy a installé de l’équipement pour capter le CO2 émis par son usine géothermique de Hellisheidi, une des plus grandes cen­trales de ce type au monde. Ce gaz sera dissous dans l’eau puis injecté à 800 m sous terre dans une formation géologique de basalte. Selon les essais menés en laboratoire, le CO2 disparaîtra en quelques mois, se minéralisant au contact du basalte pour donner naissance à une roche calcaire.

La séquestration souterraine du gaz carbonique est une technique clé pour réduire les émissions de GES. Cinq installations sont actives dans le monde – dont une en Saskatchewan -, et près de 80 autres sont en phase de démarrage. À tous ces endroits, le gaz carbonique est injecté sous terre sous forme liquide dans des aquifères salins, des mines désaffectées ou des puits de pétrole. L’Islande est le premier pays à tenter de stocker le CO2 sous forme rocheuse, ce qui pourrait diminuer les risques que le gaz finisse par s’échapper du sous-sol.

Si l’expérience est concluante, cette technique pourrait être utilisée pour enfouir le CO2 un peu partout dans le monde, car environ 10 % de la croûte terrestre est constituée de basalte.

 

Laisser un commentaire