Implant cochléaire : bonne nouvelle

Les enfants qui ont reçu un implant cochléaire à l’âge de un ou deux ans peuvent, lorsqu’ils entrent à l’école, maîtriser le langage aussi bien que leurs camarades qui n’ont pas de problème auditif. C’est ce qu’a découvert Louise Duchesne, étudiante de doctorat à l’École d’orthophonie et d’audiologie (Université de Montréal).

Les enfants qui ont reçu un implant cochléaire à l’âge de un ou deux ans peuvent, lorsqu’ils entrent à l’école, maîtriser le langage aussi bien que leurs camarades qui n’ont pas de problème auditif. C’est ce qu’a découvert Louise Duchesne, étudiante de doctorat à l’École d’orthophonie et d’audiologie (Université de Montréal). La chercheuse a évalué 14 enfants de cinq à huit ans nés avec une surdité profonde ou complète.

Mais…

Il ne suffit pas d’un implant pour assurer la réussite langagière d’un enfant sourd. Seulement quatre des enfants évalués par Louise Duchesne excellaient dans toutes les composantes du langage. La chercheuse insiste sur l’importance de l’engagement des parents, qui doivent reprendre à la maison des exercices d’orthophonie et stimuler le langage de leur enfant.

 

Laisser un commentaire