Kate et William : 6 765 tonnes de CO2, mais le prince Charles garde la Foi!

Le quotidien britannique The Telegraph estime à 6 765 tonnes de CO2 les émissions de gaz à effet de serre générées par le mariage du prince William et de Kate Middleton.

C’est 1 230 fois la quantité de gaz à effet de serre émise par an, par foyer britannique.

Et cela n’inclut pas les émissions engendrées par la fabrication et le transport des innombrables produits dérivés

Le prince Charles, connu pour son engagement dans la cause climatique et grand organisateur des festivités, a pourtant pris plusieurs mesures pour diminuer l’impact de la cérémonie: ingrédients locaux pour le festin, fleurs de saison, invitations sur papier recyclé… 

Mais les 2 800 tonnes de CO2 générées par le voyage des invités et les 3 900 tonnes de transport en train et métro des 600 000 curieux attendus pèsent lourd.

Malgré son immense fortune, la famille royale s’est bien gardée de proposer un mariage carboneutre… 

Dans un livre publié l’an dernier (Harmony), le prince Charles explique en gros que notre rapport à la nature est perturbé parce que depuis Galilée, la science s’est mise au service du profit et a fait en sorte de nous faire oublier les enseignements de la Foi et le sens du sacré.

Pendant les pauses publicitaires du mariage et si sa philosophie vous intéresse, je vous suggère de lire le discours qu’il a prononcé en juin dernier au Oxford Centre for Islamic Studies, ou son analyse dans le Times.

Les athées responsables de la dégradation de l’environnement? Cela me semble un peu simpliste! Le prince Charles n’a jamais dû rencontrer Georges Bush…

PS: Excusez ma familiarité, vous aurez compris que dans ce billet je parlais de Son Altesse royale le prince Charles Philip Arthur George, prince de Galles, duc de Cornouailles et comte de Chester, duc de Rothesay et comte de Carrick, baron de Renfrew et Seigneur des Îles, prince et grand sénéchal d’Écosse, chevalier de l’ordre de la Jarretière, chevalier de l’ordre du Chardon, chevalier grand-croix de l’ordre du Bain, membre de l’ordre du Mérite, chevalier de l’ordre d’Australie.

Laisser un commentaire

Selon le calculateur de Carbone boréal, il faudrait procéder à la plantation de 48 321 arbres pour compenser les 6 765 tonnes de CO2 émises (coût de l’opération 189 420$). Il faudrait peut-être refiler le tuyau à Son Altesse royale dont-le-nom-et-les-titres-n’en-finissent-plus.
http://carboneboreal.uqac.ca/calculateur.php

Je ne vois pas comment une religion qui enjoint ses fidèles de « croître et multiplier » peut avoir la moindre légitimité en matière de gestion des ressources. On apprend pas les suites géométriques à la messe ?

Il faut tout simplement et humblement être à la hauteur de la monarchie britannique et leur envoyer la facture au coût de 200 000.00 pour le projet de la plantation de 48 321 arbres pour le nettoyage écologiques dû au 6765 tonnes de CO2.

Soyez assurer que nous voulons votre bien($), et nous l’aurons.

Je trouve l’expression du pseudo Greg, très jolie. Enverder, jolie mais inutile car la nature s’en est déjà chargé de rendre les espaces naturels verdoyants.
L’intelligence, la clairevoyancee et la bonté ne sont ni sociales ni religieuses, simplement humaines.

Le Prince Charles est connus en l’ANglosphère pour son écologisme, surement de droite – un noble….

Il a été moqué pas mal pour ses fameux biscuits à l’orange bio.

Les plus populaires