La fin des coloscopies ?

Le diagnostic du cancer colorectal pourrait être simplifié grâce à une découverte de l’Université McGill. 

Photo : iStock
Photo : iStock

Le diagnostic du cancer colorectal pourrait être simplifié grâce à une découverte de l’Université McGill.

Les scientifiques ont décelé des anomalies génétiques dans la muqueuse tapissant le côlon des patients atteints de ce cancer.

Si leurs résultats se confirment, on pourrait un jour dépister la maladie en prélevant des tissus dans les régions les plus accessibles du tube digestif, comme le rectum, ou encore à partir du sang ou des selles.

Pour l’heure, le dépistage se fait par coloscopie, une intervention qui consiste à insérer une sonde flexible dans l’intestin pour permettre au médecin de détecter des excroissances sur la paroi.

Laisser un commentaire