La gueule de bois qui s’éternise…

Méfiez-vous des lendemains de veille : 24 heures après avoir été en état d’ivresse, même si l’alcoolémie est retombée à zéro, il peut être dangereux de conduire sa voiture, selon Éduc’alcool.

La gueule de bois qui s'éternise...
Photo : I Love Images / Alamy

Méfiez-vous des lendemains de veille : 24 heures après avoir été en état d’ivresse, même si l’alcoolémie est retombée à zéro, il peut être dangereux de conduire sa voiture, selon Éduc’alcool. « Dans les heures qui suivent une cuite, les malaises commencent à se manifester quand le taux d’alcool dans le sang commence à baisser, et ils sont à leur plus haut quand le taux d’alcool retombe à zéro, souligne Hubert Sacy, directeur général de l’organisation. Si vous avez mal à la tête ou si vous tremblez, évitez toute tâche qui requiert d’être vigilant. »

Le directeur s’inquiète particulièrement des jeunes, qui s’enivrent davantage que leurs aînés et sont susceptibles d’occuper un boulot où ils doivent assurer la sécurité d’autres personnes, comme celui de moniteur de camp de vacances ou de surveillant de piscine.

 

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie