Les Pays-Bas blâmés pour leur gestion de l’épidémie de fièvre Q

Le gouvernement néerlandais s’est fait sérieusement tapé sur les doigts par un comité d’experts qui l’accuse de négligence dans la gestion d’une épidémie de fièvre Q, dont 14 personnes sont mortes depuis 2007 aux Pays-Bas, rapporte le magazine Science.

 La fièvre Q, ou coxiellose, est une maladie très contagieuse causée par la bactérie Coxiella burnetii. Elle  peut être transmise des animaux de ferme, plus particulièrement des chèvres, aux humains. Elle peut passer inaperçue, mais peut aussi donner beaucoup de fièvre, des pneumonies et dans une minorité de cas, s’avérer mortelle.

Selon le rapport des experts (pdf en néerlandais), les autorités néerlandaises semblent avoir négligé les signaux d’alerte et ont tardé à réagir.

Résultat, le nombre de personnes infectées est passé de 900 à 2300 cas entre 2008 et 2009, jusqu’à ce qu’un programme d’élimination des animaux malades et des campagnes de vaccination obligatoire du bétail soient mis en place.

Les mesures finalement prises semblent avoir commencé à porter fruit. En 2010, seulement 382 personnes ont contracté cette infection.

Dans les dernières années, on a souvent accusé les gouvernements de se montrer trop prudents dans la gestion des maladies infectieuses, que ce soit avec la grippe aviaire, le virus du Nil ou la grippe pandémique. Mais l’inverse n’est pas mieux…

Laisser un commentaire
Les plus populaires