La pandémie de l’indécence

photo : Greg Baker / AP / PC
photo : Greg Baker / AP / PC

Coup de gueule remarqué ces jours-ci de Marc Gentilini, scientifique respecté et ancien président de la Croix-Rouge française, qui qualifie la pandémie de grippe de «feuilleton de l’été» indécent vis à vis des drames sanitaires qui se déroulent dans d’autres régions du monde.

Écoutez ici les propos incendiaires de ce grand spécialiste des maladies infectieuses et tropicales, président de l’Académie française de médecine, alors que la France vient de commander pour un milliard d’euros (1,7 milliards de dollars canadiens!) de vaccins contre le virus A(H1N1).

Lisez aussi l’opinion de Christophe Fournier, président du Conseil international de Médecins sans frontières, qui rappelle que 90% des vaccins contre la grippe iront aux pays riches, alors que les populations les plus vulnérables sont au sud.

Et vous, qu’en pensez-vous? Est-ce qu’on en fait trop ici, et pas assez là où ce serait médicalement plus justifié?

Laisser un commentaire

L’argent peut rendre imbécile.

De nos jours les maladies contagieuses voyagent très confortablement partout dans le monde.

On se procure d’énorme quantité de médicaments dans l’espoir de se protéger, mais on laisse la porte grande ouverte à ces maladies pour nous contaminer. C’est comme chauffer dehors l’hiver.

Cette porte ouverte, ce sont les régions pauvres qui nous contaminent parce que nous ne voulons pas investir une cenne pour les soigner.

Nous préférons investir une piasse pour avoir l’impression d’être protégés.

Faut-il vraiment rappeler que la grippe AH1N1, ce n’est qu’une grippe? Vous aurez 2 grippes au lieu d’une seule cette année, voilà tout.

Lâchez les vaccins et achetez-vous du Nyquill!

Le virus de l’influenza ordinaire tue environ 2 500 personnes chaque année au Québec. Des personnes âgées pour la plupart. H1N1 en a tué combien jusqu’à maintenant ? Quand votre système immunitaire est déficient, on meurt de maladies communes. Une pneumonie a emporté la grand-mère, un bref séjour à l’hôpital et une maladie nosocomiale a emporté pépé, déjà beaucoup fragilisé par toutes sortes d’abus. C’est la vie. Mais bon, je m’apprête à faire un séjour en Europe en septembre et je me demande si je devrais porter un masque dans l’avion??? C’est en quelque sorte le résultat d’une réaction qui ne se veut pas paniquée, mais qui s’interroge.

Ce genre de grippe permet d’enrichir les compagnies pharmaceutiques, point final !

Tout l’argent, le temps et l’énergie qui va être déployés pour contrer une grippe moins mortel que la grippe ordinaire!
Et on voit notre système de santé débordé par des listes d’attentes incroyables.
Ça coûte très cher rassurer une population inondée de médias friants de nouvelles sensationnelles.

A-t-on jamais vu un fabricant de poisons pharmaceutiques faire faillite ? Non !
Mais une soi-disant pandémie, alors ça, coco, ça fait exploser l’audimat ! Et ça oblige les pouvoirs publics à investir massivement dansla fabrication d’un vaccin inutile…
Vive la médiacratie !!!

La nouvelle grippe H1N1 semble avoir un effet étrange sur la population de la planète. Celui de transformer les personnes « normales » en super médecin/virologue/épidémiologistes experts de la grippe qui savent tout mieux que personne ce qui va se passer et ce qu’il faut faire et ne pas faire.

La grippe porcine que le lobby des éleveurs de porcs a réussi mangnifiquement à faire appeler Hachun Ennun pour ne pas se faire montrer du doigt (en fait, elle vient effectivement d’un élevage de porcs américain au Mexique), même par les scientifiques (Dieu qu’ils sont puissants,ces lobbbys!). De plus, elle comble d’aise certaines compagnies pharmaceutiques qui n’ont même pas à lever le petit doigt pour recevoir des commandes gargantuesques de nos gouvernements avides de dépenser nos dollars.

Oui…svp… Prenez le temps de lire ce qui suit… bonne réflexion

UNE PANDEMIE DE PROFIT
Quels sont les intérêts économiques derrière cette grippe porcine ou grippe AHN1 dont on nous rabat les oreilles ?
1 million de personnes par an meurent dans le monde de la MALARIA, qui pourrait être prévenue avec un simple moustiquaire.
Les journaux n’en parlent pas!
2 millions d’enfants par an meurent dans le monde de la DIARRHÉE, alors que l’on pourrait l’éviter avec un banal sérum pour 0€25 la dose. Les journaux n’en parlent pas!

10 million de personnes par an meurent de la ROUGEOLE, PNEUMONIES et INFIRMITÉS, que l’on pourrait les guérir avec de simples vaccins. Les journaux n’en parlent pas!

Mais il y a de cela 10 ans, quand la fameuse grippe aviaire est apparue…
Les journaux mondiaux nous on inondés d’informations à ce sujet… :
Une épidémie, la plus dangereuse de toutes… Une PANDEMIE !
On ne nous parlait que de la terrifiante maladie des volatiles.
Et pourtant, la grippe aviaire a causé la mort de quelques 250 personnes en 10 ans… 25 morts par an.
La grippe commune, tue un demi-million de personnes par an, dans le monde. Un demi-million contre 25 !
Un moment… Un moment s’il vous plaît !
Alors, pourquoi un tel remue-ménage – un scandale- autour de la grippe aviaire?
Parce que derrière les poulets il y avait un “Coq”, un coq à grande crête.
L’entreprise pharmaceutique internationale ROCHE avec son fameux TAMIFLU vendu à des millions de doses aux pays asiatiques.
Bien que l’efficacité du Tamiflu soit douteuse, le gouvernement britannique en a acheté pour 14 millions de doses pour protéger sa population.
Grâce à la grippe aviaire, ROCHE et RELENZA, les deux des plus grosses entreprises pharmaceutiques qui vendent les antiviraux, ont obtenues des millions de dollars de bénéfices.

Alors, en avant avec les oiseaux et maintenant avec les porcs.
Eh oui! Maintenant commence la psychose avec la grippe porcine. Et tous les médias du monde ne parlent que de çà.
Et je me demande: Si derrière les poulets il y avait un “Coq”… N’y aurait t’il pas derrières les cochons un “Gros Porc”?
L’entreprise nord-américaine Gilead Sciences détient le brevet du Tamiflu. Le principal actionnaire de cette entreprise n’est autre que le sinistre, Donald Rumsfeld, secrétaire d’état à la défense de Georges Bush, l’artisan de la guerre contre l’Iraq…
Les actionnaires des entreprises pharmaceutiques ROCHE et RELENZA doivent se frotter les mains, ils doivent être heureux avec les millions de nouvelles ventes du Tamiflu.
La véritable pandémie est celle de l’argent, les énormes bénéfices de ces mercenaires de la santé.
Je ne nie pas les précautions nécessaires qui sont entrain d’être prises par tous les Pays du globe. Mais si la grippe porcine est une pandémie aussi terrible que l’annonce les médias. Si l’OMS se préoccupe tant de cette maladie, pourquoi ne la déclare-t-on pas cette pandémie comme un problème mondial de santé publique.
Pourquoi ne pas autoriser la fabrication de médicaments génériques pour la combattre ?
Se passer momentanément des brevets des entreprises ROCHE et RELENZA et distribuer les médicaments génériques gratuitement à tous les pays, et plus particulièrement aux pays les plus pauvres.
Ne serait-ce pas la meilleure solution. Ou alors c’est une farce et aucune menace réelle ne pèse sur le genre humain !!!
N.B: Faites passer ce message afin que cette réalité sur cette pandémie soit dévoilée au plus grand nombre.