La patrouille du recyclage

(Photo: la patrouille verte de Terrebonne) 

(Photo: la patrouille verte de Terrebonne)

Région : Lanaudière
Habitants : 99 000
Budget : 160 millions de dollars

Danny Girouard-Taillon a adoré son plus récent emploi d’été : chef de la patrouille environnementale de Terrebonne. Comme cinq autres jeunes de 16 à 21 ans, il a été engagé pour aller, six jours sur sept et à vélo, frapper à la porte des résidants et expliquer à chacun comment remplir correctement son bac de recyclage. Un boulot bien payé et intéressant : en plus de développer les aptitudes en communication de ce jeune de 19 ans, cet emploi lui a ouvert les yeux sur le côté sombre de la société de consommation. « Avant de commencer, on a reçu pendant une semaine complète une formation en gestion des déchets, puis on a visité le centre de tri et le dépotoir : c’était très impressionnant ! » raconte-t-il.

Depuis la naissance de la patrouille, en 2003, presque toutes les maisons et les appartements ont reçu au moins une visite. Le programme est géré par la Maison des jeunes de Terrebonne, mais financé surtout par la Ville, grâce à une entente avec Tricentris, organisme sans but lucratif qui exploite deux centres de tri à Lachute et à Terrebonne. « C’est une idée géniale et très efficace pour améliorer la qualité du recyclage », estime Martin Lamoureux, porte-parole de Tricentris.

Laisser un commentaire