La pelure prend du galon

La peau des pommes aiderait à prévenir l’atrophie musculaire causée par la malnutrition, la maladie ou le vieillissement, ont découvert des chercheurs de l’Université de l’Iowa, aux États-Unis.

La pelure prend du galon
Photo : iStock

Ils ont ajouté de l’acide ursolique (contenu dans la peau des pommes) à l’alimentation de souris de laboratoire et ont constaté que la croissance musculaire de celles-ci avait été renforcée. Cet acide permettrait aussi de réduire la graisse corporelle et le cholestérol. Une pomme – non pelée – par jour…

Laisser un commentaire