La petite urgence #7: Cerveau et muscles

Au poste, une infirmière à une autre, pas très loin d’une jeune patiente sous observation.

«  Qu’est-ce que t’as fait du cerveau?

De qui?

Du C22.

Ah, je l’ai mis en dessous de la tête de son lit. »

La patiente écarquille les yeux, un peu inquiète.

«  Quand t’auras fini, peux-tu le remettre au C23? Il va en avoir besoin.

Oui, dans deux minutes.

Merci. »

Les deux s’éloignent. La patiente jette un coup d’oeil sous la civière du voisin. Puis, se recouche, pensive.

 

Note : le cerveau est la partie interchangeable du moniteur cardiaque, qui contient le module d’analyse.

*

 

Une vieille dame à la voix encore forte gît, un peu confuse, dans sa civière. Elle est souffrante. On sent chez elle de l’agitation. L’urgence est par ailleurs occupée, tout le monde s’affaire autour.

Soudain la dame : « J’ai mal, câlice! J’ai mal! J’ai mal! »

Une pause.

« Câlice, j’ai mal! »

Passe Philippe, un infirmier plutôt costaud.

« J’ai mal, câlice! J’ai… Philippe! »

Elle le suit du regard, se redressant à moitié sur la civière.

« Philippe a des beaux bras! Philippe a des beaux bras!

J’arrive tout de suite, madame. »

Il s’éloigne.

« Philippe! Phil… »

Une pause. Elle se laisse retomber, épuisée.

« J’ai mal câlice! J’ai mal! »

Elle ferme les yeux.

Philippe revient avec un analgésique. Elle entre-ouvre les paupières.

« Hmmm… Philippe a des beaux bras! »



 

Laisser un commentaire