La physio plutôt que la cortisone

Une injection de cortisone peut soulager à court terme les patients qui souffrent d’une tendinite, mais à long terme, le traitement aurait des effets délétères insidieux.

La physio plutôt que la cortisone
Photo : iStockphoto

En effet, la cortisone retarderait la guérison des tissus. Voilà la conclusion d’une équipe de chercheurs australiens qui a épluché les résultats d’essais cliniques menés sur 2 372 patients.

Ceux qui avaient reçu une seule injection pour soulager une tendinite du coude ont vu fondre de 21 % leurs chances de guérir en moins d’une année par rapport à ceux qui n’avaient pas eu de cortisone.

Plus le nombre d’injections était élevé, plus la période de guérison s’étirait.

Pour donner la chance aux tendons de guérir, il vaut donc mieux mettre le membre au repos et opter pour la physiothérapie.

 

Laisser un commentaire