La prison n’est pas un remède

Les experts du Centre de toxicomanie et de santé mentale de Toronto dénoncent le projet de loi C-15 du gouvernement Harper, qui veut imposer des peines d’emprisonnement minimales pour les infractions liées à la drogue.

Photo : IstockPhoto

Être pris en possession d’un seul plant de marijuana serait suffisant pour se faire envoyer six mois derrière les barreaux, si cette loi était adoptée.

Le directeur clinique du Centre, Wayne Skinner, s’est adressé au comité sénatorial chargé d’étudier le projet. Il a fait valoir que la nouvelle loi servirait avant tout à gonfler la population carcérale. La dépendance est un problème de santé auquel il vaut mieux s’attaquer avec des programmes d’aide psychologique, a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire