«La sédentarité tue deux fois plus que l’obésité»

Voilà ce que dit Ulf Ekelund, épidémiologiste et professeur à l’Université de Cambridge, en Angleterre, qui a suivi 334 000 personnes pendant 12 ans avec son équipe de chercheurs.

Photo : iStock
Photo : iStockphoto

Voilà ce que dit Ulf Ekelund, épidémiologiste et professeur à l’Université de Cambridge, en Angleterre.

En collaboration avec une cinquantaine de chercheurs européens, il a suivi 334 000 personnes pendant 12 ans.

L’équipe a réuni les indices de masse corporelle des participants et la fréquence à laquelle ils pratiquaient une activité physique.

Les conclusions sont publiées dans l’American Journal of Clinical Nutrition (pdf).

Laisser un commentaire