L’anonymat, une illusion de sécurité sur le web

Un pseudonyme ne sert pas à grand chose pour protéger votre vie privée si vous participez à plusieurs réseaux sociaux comme Twitter (microblogage) ou Flickr (partage de photos), selon des chercheurs de l’Université du Texas à Austin.

Arvind Narayanan et Vitaly Shmatikov ont conçu un algorithme de «désanonymisation» et ont fait la preuve de son efficacité en l’appliquant aux réseaux Twitter et Flickr. Ils sont ainsi parvenus à identifier le tiers des personnes qui utilisent à la fois ces deux réseaux sociaux, avec une marge d’erreur de 12%, en analysant les similitudes entre les connections qu’elles ont établies avec d’autres personnes.

Leur méthode ne permet pas de savoir avec certitude qui se cache derrière un pseudo, mais elle est suffisamment efficace pour intéresser les agences gouvernementales de surveillance et les firmes de marketing. Fait à noter pour ceux qui ne se révèlent guère sur le web, le programme peut aussi extraire des données personnelles des banques de données de télémarketing…

Même les spécialistes de l’espionnage industriel y voient du potentiel pour épier les secrets d’une entreprise à travers les activités en ligne de ses employés cachés sous des pseudos !

Laisser un commentaire

Vous écrivez : « Un pseudonyme ne sert pas à grand chose pour protéger votre vie privée si vous participez à plusieurs réseaux sociaux ».

Ce n’est vrai que si, sur un de ces réseaux, vous utilisez votre vrai nom.

En réponse au commentaire précédent, il me semble justement que l’algorithme mis au point par ces 2 chercheurs permet de découvrir qui se cache derrière un pseudonyme et non derrière un vrai nom.

Merci pour ce blogue qui nous permet d’avoir (enfin!) un point de vue différent sur l’actualité.

Pendant ce temps, Big Brother étend ses tentacules dans l’indifférence et le calme global…
Où en serons-nous dans 100 ans?
Et si tous ces moyens technologiques de pistage et de surveillance tombaient dans la main d’un gouvernement totalitaire prétextant la sécurité et entretenant une paranoïa générale?
Vous vous dites ben non, ben non! Ça se peut pas! Ben vous vous leurrez! Tôt ou tard, un gouvernement retord sera élu. C’est statistique: une majorité de gouvernements moyens, pour une minorité d’excellents et d’ultra-mauvais.
En fait, c’est exactement la tâche d’organismes gouvernementaux coome la NSA ou le SCRS…

Les plus populaires