Le bégaiement, c’est génétique !

Le bégaiement touche 5 % des enfants d’âge préscolaire et 1 % des adultes. Et pourtant, la cause de ce trouble d’élocution demeure un mystère. Peut-être plus pour longtemps.

Le bégaiement, c'est génétique !
Photo : iStockphoto

Des chercheurs de l’Institut national américain de la surdité et des autres troubles de la communication (NIDCD), à Bethesda, au Maryland, ont identifié trois mutations génétiques présentes chez environ 9 % des bègues qu’ils ont recrutés au Pakistan, au Royaume-Uni et aux États-Unis. Selon Dennis Drayna, généticien au NIDCD, les résultats confirment que le bégaiement est bel et bien un trouble physiologique et non psychologique. Ses recherches pourraient éventuellement ouvrir la porte à de nouveaux traitements.

Laisser un commentaire