Le bois prend de l’altitude

En Colombie-Britannique, la construction de bâtiments en bois a la cote !

Construction : Le bois prend de l'altitude
Photo : Stephanie Tracey

Depuis que le gouvernement provincial a fait passer de quatre à six étages la hauteur maximale des immeubles en bois, il y a un peu plus d’un an, on en a construit 68.

« C’est une véritable renaissance du bois », se réjouit Mary Tracey, directrice de Wood Works ! BC, un organisme qui fait la promotion de ce matériau. Certains constructeurs attendaient depuis des années un assouplissement des règles, car les charpentes en bois coûtent jusqu’à 30 % moins cher que celles en acier ou en béton. Elles sont aussi plus écologiques.

Ailleurs au pays, la hauteur des immeubles en bois est toujours limitée à quatre étages. Au Québec, la Régie du bâtiment ne permet pas non plus la construction de bâtiments de six étages avec structure en bois, sauf si le constructeur jumelle le bois avec l’acier ou le béton. À ce jour, un seul bâtiment possède ce genre de structure hybride : l’immeuble de la CSN à Québec, construit en 2010. Mais FPInnovations, qui fait la promotion de l’utilisation du bois en construction, estime que 80 % des bâtiments construits au Québec pourraient l’être en bois.

 

Laisser un commentaire