Le Canada a enfin son raisin sec

Les nationalistes canadiens ont de quoi se réjouir : le règne du raisin sec importé tire peut-être à sa fin, avec l’arrivée de ce qui est considéré comme le tout premier raisins sec produit au Canada.

Le Canada a enfin son raisin sec
Photo : Liz Sullivan

Le Reif Estate Winery, un vignoble ontarien, s’est lancé dans la production de raisins secs l’automne dernier… un peu par hasard. Le propriétaire, Klaus Reif, a acquis en 2009 des fours à tabac dans le but de produire un vin de style appassimento, une spécialité italienne. La fabrication de ce vin exige que les raisins soient d’abord séchés.

Or, les vignes destinées à sa production n’étant pas arrivées à maturité, Reif a plutôt utilisé les fours pour faire sécher un autre type de raisin, le coronation. Résultat : de petits raisins plissés, plus charnus et plus sucrés – disent les chefs torontois qui les ont cuisinés – que leurs cousins importés de Californie ou de Turquie.

La production est encore artisanale. Seuls quelques restaurants de Toronto et de Niagara ont réussi à en obtenir. Mais Klaus Reif croit pouvoir les offrir dans les supermarchés de Toronto d’ici quelques mois.

Les Québécois qui voudraient y goûter peuvent en commander directement au vignoble, qui les leur enverra par la poste.