Le dernier tour de piste

Les trois quarts des gens passent de 80 à 100 jours à l’hôpital pendant leur dernière année de vie. Il en résulte que le quart environ des dépenses publiques en santé découlent de cette dernière année de vie.

Le dernier tour de piste
Photo : iStockphoto

Ces chiffres sont américains, mais la situation n’est guère différente au Canada. Le phénomène a pris de l’ampleur depuis une cinquantaine d’années. Avant, la majorité des gens décédaient hors de l’hôpital. À cette époque, Charles Mayo, fondateur de la célè­bre clinique du même nom, défendait l’idée que « les gens ont le droit de mourir tout autant que de vivre ». La longévité s’est accrue depuis ce temps, mais cette extension de la vie n’est pas nécessairement toujours agréable.

Laisser un commentaire